Blog

Le futur des thèmes WordPress

L’introduction du Full Site Editing a entraîné beaucoup d’incertitudes quant aux règles que les thèmes vont devoir suivre à l’avenir.

Les thèmes sont jusqu’aujourd’hui utilisés pour contrôler l’apparence des sites WordPress, et il existe un écosystème et une industrie entière autour de la création de thèmes sur-mesure. Voyons ensemble ce que va venir chambouler les nouveautés liées au Full Site Editing.

État des lieux des thèmes WordPress

Un thème traditionnel met généralement en place une en-tête, un emplacement pour le contenu, et un pied de page. La personne qui édite son site peut ensuite personnaliser l’apparence de son thème en changeant les couleurs (ou d’autres éléments esthétiques) et encore en affichant ou cachant certaines parties du site (éléments de menu, widgets).

C’était jusque là un bon moyen pour les agences de cadrer la personnalisation des sites, afin de donner la main à leurs clients tout en maîtrisant les styles générés coté front-end.

Gutenberg rebat les cartes, supprime et revisite une bonne partie de ces concepts. Il n’existe dorénavant plus qu’un niveau de compréhension : le bloc. Cette évolution a déjà fait jaser la communauté WordPress, en mettant en avant la notion de conduite du changement de nos pratiques dans notre industrie… Qu’on soit pour ou contre, une chose est sûre : les personnes qui se sont déjà familiarisé avec les blocs ont désormais une longueur d’avance.

Quel rôle pour les thèmes à l’avenir ?

Cette question est un vaste sujet et fait l’objet d’énormément de discussions ces derniers temps. Nous ne prétendons pas apporter de réponse complète dans cet article, mais nous pouvons faire quelques suppositions sur l’avenir des thèmes de votre CMS préféré.

Tout d’abord, les thèmes ne vont pas disparaître de si tôt (si ça peut en rassurer certains).
Ils risquent d’évoluer en même temps que WordPress. En revanche, nous voyons dans un futur proche 2 orientations pour les thèmes :

  1. Les thèmes « classiques », où les concepteurs du thème (designers, développeurs) octroient certaines libertés à l’utilisateur final en terme de personnalisation.
  2. Les thèmes « modulaires », où la personne qui édite le contenu reprend le contrôle sur la mise en page. Elle pourra utiliser des modèles de blocs pré-configurés ou des blocs sur mesure pour composer ses contenus.

Dans la même lignée, le Full Site Editing ouvre les portes à la personnalisation « ultime », mais amène également des questionnements sur les évolutions de nos métiers :

D’un autre coté, pour beaucoup d’entreprise ou de sites clients, le Full Site Editing est inadapté car les besoins restent assez basiques : publier du contenu sur leur métier pour le vulgariser, et l’expliquer de manière didactique et intelligible pour les néophytes.

En utilisant WordPress, vous faites partie de la communauté, et vous avez votre mot à dire sur ce qui arrive à WordPress et aux thèmes. Faites donc entendre votre voix sur le répertoire de Gutenberg ou donnez votre opinion sur le Slack de contribution à WordPress.